Bébé·Vie de famille

La plagiocéphalie de Petit Prince : le bilan plus de 2 ans après le port du casque

Petit Prince a maintenant 3 ans et demi, et cela va faire bientôt plus de deux ans qu’il a fini son traitement par orthèse crânienne pour sa petite tête plate. Faisons le bilan ! Pour rappel, notre fils a eu un torticolis assez sévère à sa naissance ayant considérablement déformé son crâne. Il s’en est suivi un véritable parcours du combattant avec les pédiatres pour être pris au sérieux, car la tête plate « se résorbe toute seul » ou « se cache avec les cheveux »… Finalement avec l’aide et le soutien des bons praticiens (pédiatre, ostéopathe, kinésithérapeute & orthésiste tout de même!), nous lui avions fait porté une orthèse (un casque) de ses 5 mois à ses 8 mois.

Le bilan a la fin du port du casque était une asymétrie de 0,5 à 0,7 mm en fonction de différents points de mesure sur son crâne (contre 1,9 cm au départ) et le torticolis était résorbé. Bref, une vraie réussite à nos yeux. Ses oreilles restaient cependant encore très décalées de plus d’un bon centimètre. Que s’est-il passé depuis?

Pour être honnête, nous n’avons pas vu énormément de différence la première année suivant le traitement : la plagiocéphalie est restée stable dans la lignée de la fin de traitement. Elle ne se voyait plus pour la majorité des gens, et nous constations la légère déformation uniquement lors du bain (coucou bébé avec beaucoup de cheveux !). J’ai continué à l’emmener chez l’ostéopathe tous les 3-4 mois pour suivi. De plus, RAS d’un point de vue moteur : Petit Prince a marché à 13 mois et était un vrai petit casse-cou à cette époque. J’avoue que cela nous avait énormément rassuré de le voir être sûr de lui et de ses mouvements aussi rapidement, car nous avions peur d’éventuels retards au niveau moteur . Au final, c’est un enfant très habile et sûr de lui aujourd’hui !

La deuxième année après le port du casque a clairement amélioré l’asymétrie. Nous ne voyons aujourd’hui plus du tout le méplat (même dans le bain). De même l’asymétrie des oreilles a significativement diminué. Il faut noter que j’ai commencé à lui mettre un tout petit oreiller depuis ses deux ans lorsqu’il est passé dans son lit de grand (avec un matelas moins dur en plus), et surtout Petit Prince dort maintenant quasiment presque tout le temps sur le vendre. Je pense que cela a contribué à aider dans le bon sens. L’évolution que nous avons constaté, a été confirmé par l’ostéopathe : excellente récupération, méplat « à deviner », oreilles quasi-symétriques. Nous avons donc réduit le suivi à une consultation annuelle.

fullsizeoutput_433Une photo de dos où je pense que l’on voit assez bien l’état de sa petite tête 🙂

Par contre,  notre fils a développé un strabisme divergent. Nous l’avions déjà un peu détecté après le port de l’orthèse, mais on nous avait dit de ne pas nous inquiéter et que c’est normal chez le bébé âgé de moins d’un an. Les choses ne se sont malheureusement pas améliorées. Son strabisme n’est pas non plus énorme, mais il se voit. D’ailleurs, c’est l’oeil gauche (là où il y avait le méplat justement !) qui dévie un peu. Pour être honnête, je ne suis pas certaine que nous pouvons imputer ce problème à la plagiocéphalie, mais je ne peux m’empêcher d’y penser quand même.

Quoiqu’il en soit, il a sa petite paire de lunettes aujourd’hui, et nous croisons les doigts maintenant pour que cela évolue le mieux possible avant ses cinq ans (le strabisme chez l’enfant se récupère très bien avant 5 ans). A priori, il a la forme « la moins problématique » qui ne se traite que par le port de lunettes donc pas de cache pour le moment. En tout cas, la bataille contre la plagiocéphalie a laissé place à une nouvelle bataille aujourd’hui pour ses yeux. Cette fois-ci, nous avons du voir pas moins de 3 ophtalmologues avant d’être pris au sérieux. Oui, là encore comme pour la plagiocéphalie, certains ophtalmologistes m’ont quand même dit que le strabisme chez l’enfant peut se résorber seul « en couchant les enfants quant ils sont fatigués, car vous comprenez, ce que vous me décrivez, c’est de la fatigue ». Ah, ah… Tout ce que je sais, c’est que mon fils arrive enfin à jouer seul sur des jeux de réflexions , ne se plaint plus d’avoir mal à la tête et a eu le déclic au niveau de la parole depuis qu’il a ses lunettes 🙂 Bref un an de lunettes, et la divergence a diminué et ça, c’est top. Cela a permis de traiter une hypermétropie modérée qui – à mon avis – aurait de toute manière existée, plagiocéphalie ou pas (c’est de famille !).

Parallèlement Petit Prince a fait aussi sur cette période des otites séreuses à répétition (toujours du côté gauche bizarrement ?) qui ne passaient plus sur la fin avec des traitements anti-inflammatoires.  Cela a eu une incidence sur sa prononciation quant il a commencé à parler. Je pense que ça peut arriver à n’importe quel enfant et cela reste difficile de dire que c’est une conséquence de plagiocéphalie. Quoiqu’il en soit, nous l’avons opéré puisque l’otite était devenue permanente (végétations + paracentèse de l’oreille gauche) et les résultats sont spectaculaires. Deux mois après son opération, nous le comprenons maintenant très bien, sauf quand Monsieur est fatigué et parle dans sa barbe….

Bref quand je pense à mon petit bout de chou, je me dis qu’il en a déjà vu des médecins pour son âge… mais je pense qu’on s’en sort très très bien et que cet épisode nous a rendu vigilant sur sa santé en général. Cela a permis d’être réactif notamment dans le cadre de son strabisme et de ses soucis ORLs. Je ne saurai jamais si ces soucis sont liés en partie à la plagiocéphalie, mais je ne suis pas la seule maman dans ce cas pour avoir échanger avec certaines personnes de mon entourage. C’est dur de s’avancer sur le sujet et il faudrait faire une étude sur plusieurs enfants pour en tirer de vraies conclusions. Quoiqu’il en soit, aujourd’hui c’est un enfant plein de vie, adorable et qui s’intéresse à tout, et qui ne râle absolument lorsqu’il s’agit d’aller voir le médecin. Autant dire qu’il a été à bonne école depuis le début…

3 réflexions au sujet de « La plagiocéphalie de Petit Prince : le bilan plus de 2 ans après le port du casque »

  1. Merci pour ton retour. Il est vrai qu’il est difficile de détecter ce qui est dû à la plagio ou pas et ce qu’il en serait exactement si vous n’aviez pas traité par orthèse.
    Pour ma fille, la plagio avais été pris en charge dès ces 2 mois et elle est resté légère. Je crois que l’on ne voit plus rien aujourd’hui.
    J’ai une amie, son fils a une plagio importante mais on lui a dit que c’étais esthétique. J’avoue que j’attends les années pour voir si ça se résorbe ou pas, mais j’avoue être un peu sceptique au vu de l’importance !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est chouette pour ta fille si ça ne s’est pas dégradé ! Concernant les évolutions dans le temps, je sais qu’avec mon mari, on a toujours le même oeil : on voit tout de suite les têtes plates sur les autres enfants (surtout là depuis qu’il est à la maternelle !). En tout cas, on ne regrette pas du tout notre parcours, car on sait qu’on a fait le maximum. D’ailleurs pour bébé 2, j’ai déjà pris RDV chez l’ostéopathe pour après sa naissance pour vérifier !

      J'aime

      1. C’est sûr que je vois pas ce que vous auriez pu faire de plus ! Pour ostéopathe c’est une bonne chose et prend rdv pour toi aussi 😊 bonne fin de grossesse

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s