Humeur·My job !

Au revoir Paris !

Il y a quelques semaines, j’ai pris une décision un peu folle ? J’ai démissionné pour quitter Paris et changer de vie. Pour être honnête, cette décision s’est faite un peu brusquement. Un jour, j’ai vu un poste qui me plaisait dans une région qui ne me déplaisait pas. Résultat : j’ai postulé et je l’ai eu ce poste ! Nous partons donc en région. En quelques jours, la décision a été prise.

C’est le rêve de beaucoup de jeunes parents qui ne supportent plus la pollution pour leurs enfants, qui souhaitent plus d’espace, qui craquent de courir après le temps… Des jeunes actifs qui ne supportent plus les transports surchargés, la vie très chère avec un emprunt démentiel pour un tout petit appartement… Oui, c’est du moi tout craché ces derniers temps. Ajoutons un boulot plus trop passionnant et une promotion n’arrivant pas. Et hop, j’ai sauté sur l’opportunité. Alors, oui, je ne pourrai plus aller au concert du dernier groupe indie à la mode ou aller chez mon fantastique traiteur grec quand je ne veux pas cuisiner. Et alors ? Je vais sans doute avoir une vie plus calme et moins anxiogène. Je ne serai plus à me battre au quotidien. Car, oui, la vie à Paris est une bataille pour moi sur certains aspects. Je déteste la promiscuité et le monde, et avec un enfant, c’est encore pire (coucou les trottoirs étroits avec la poussette ou le parc surchargé le dimanche après-midi).

valises

Ce n’est pas seulement le désir d’avoir une meilleure qualité de vie qui m’a motivé. C’est aussi la possibilité d’avoir une perspective différente sur les choses. Ayant grandi en région, je sais que la vie hors région parisienne est différente. C’est donc avec une certaine excitation que je me dis que je vais refaire le chemin en sens inverse de celui que j’avais fait il y a huit ans, mais avec une famille cette fois. Pour moi, c’est (re-)partir peut-être sur des bases plus simples et plus seines, et remettre le compteur à zéro.  Ce n’est bien sûr qu’un avis très personnel, mais je vis en région parisienne dans un quartier très riche avec peu de mixité sociale. Quand j’ai visité notre future ville à la recherche d’un logement, j’ai été perturbée de ne pas « retrouver un beau quartier » avec de jeunes cadres dynamiques comme celui que je connais depuis huit ans. J’avais en outre peur de ce que j’allais trouvé dans cette nouvelle ville. Peur de ne pas retrouver mon petit confort parisien. Sur le trajet du retour, je me suis dit que Paris m’avait vraiment rendue c**** et prétentieuse. Avec du recul, j’ai eu vraiment honte de moi de penser cela.

Enfin et surtout, ce départ, c’est aussi  l’opportunité d’avoir le poste auquel je rêvais depuis des années et qui n’est pas possible à Paris. Oui, oui, ça existe des postes qui ne se trouvent qu’en région 🙂 Ce poste me permettra d’être plus proche de la réalité, car dans nos grands bureaux de siège parisien, on oublie un peu trop souvent que derrière les chiffres financiers qu’on manipule toute la journée, il y a des gens et des vies. Cela me fait donc un bien fou de me dire que je vais avoir un travail plus proche des gens et plus concret.

Bref, ce départ va me faire le plus grand bien, et va me permettre de me retrouver, car même si je t’aime Paris et que je suis consciente de tout ce que tu m’as apporté (notamment la rencontre avec mon mari et un joli début de carrière !), et bien je crois que tu m’as fait m’oublier certaines de mes valeurs et prendre des habitudes qui au fond ne m’ont jamais vraiment rendues heureuses. Ce n’est pas un adieu, car on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait, mais quoiqu’il en soit, je ne pouvais pas passer sur l’opportunité de m’éloigner de toi et de voir ce que cela peut donner avec une famille, ma famille ! Bref, c’est un choix de vie qui n’est pas le Graal pour autant, car il compte son lot de difficulté (se refaire des amis, trouver une bonne école, trouver un emploi pour mon mari…), mais qui a le mérite de se tenter.

10 réflexions au sujet de « Au revoir Paris ! »

  1. Belle vie à toi en province !
    Jamais au grand jamais je ne serai allée m’installer en région parisienne. Alors oui, nous sommes partis à 500km de notre région d’origine (plutôt terroir de campagne) mais pas pour la grande ville, pour le bord de mer !
    J’espère que tu te plairas dans ta nouvelle région.

    Aimé par 1 personne

  2. Mes parents habitent près de la région parisienne, mais pour rien au monde, je n’aurais voulu y travailler. Finalement, les opportunités, on fait qu’avec mon mari, nous avons dû aller dans le sud de la France (les Bouches du Rhône pour être précise). Je me suis vite senti étouffée par le monde. Nous sommes remonté plus au Nord pour gagner en qualité de vie, et même si tout n’est pas parfais, j’y trouve largement mon compte. Je ne regrette pas du tout même si je vais devoir revoir, faire une reconversion professionnelle. En même temps, je le vois aussi comme une opportunité 🙂

    Bon courage à toi et profite bien de ta nouvelle vie 🙂

    J'aime

  3. Tu sais comme je te comprends ! Je te souhaite de vivre une vie heureuse et paisible dans ce nouvel environnement qui vous conviendra mieux. J’espère que vous ferez vite de nouveaux amis, que ton mari trouvera un travail qui lui plait et que Petit Prince sera heureux dans sa nouvelle école. Plein de courage et de bises !

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour, comme cet article me parle… Voilà un peu plus de 3 ans que mon mari a eu l’opportunite d’evoluer et donc mutation. Passer de la région parisienne à la Franche-Comté…sacré pas car on ne connaissais pas du tout cette region et puis cette appréhension de tout laisser. Aujourd’hui, aucun regret, on s’y sent super bien et j’espère que si un jour il y a encore mutation, ce sera pas de suite et surtout pas en region parisienne.

    Bon courage dans cette nouvelle vie en famille !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s