Vie de famille

La malédiction des maladies ou parents épuisés !

C’est en partie pour cela que je n’ai plus trop écrit ces derniers temps : c’est un « novembre marathon maladies ». Sans doute comme pour beaucoup de parents de jeunes enfants ? Et oui, bien que Petit Prince a 14 mois et a commencé la crèche en avril dernier, il faut croire que les maladies sont loin d’être finies.  En soit, la période est fort propice au virus et autres microbes en tout genre  !

Je t’explique. En trois semaines, bébé a été malade trois fois : deux belles gastro et une belle otite. Sexy ! Surtout quant il a fallu nettoyer entre les lattes de parquet, les accidents de bébé ! Je t’assure on serre les dents et on y arrive. Ce qui est assez déconcertant dans tout cela, ce n’est pas le nombre de lessives, le nombre de couches explosives qui ont débordées, ni le nombre de fois où il faut nettoyer à gauche à droite. C’est de voir que malgré tout cela, ton bébé est encore en mode « on » : cela n’empêche pas Petit Prince de jouer, sourire ou d’apprendre à marcher et de se prendre de belles gamelles…

maladies

Extrait d’un petite partie de l’armoire à pharmacie de Petit Prince. Dolipranne et Adiaril obligatoires ! Biberon réconfortant, et tortue pour le bain car le bain est ton meilleur ami plusieurs fois par jour (sauf si l’odeur des accidents ne te dérange pas !).

Et devine quoi ? Comme assurer face à un petit farceur qui malgré la maladie, vadrouille partout quand  Maman et Papa ne sont pas épargnés ? Et oui, bébé est malade mais en plus il est généreux et partage 🙂 A croire que chez les adultes, les virus, bactéries et tout micro-organismes transmis sont trois fois plus efficaces pour nous épuiser et nous rendre totalement « HS » par rapport à bébé !

Comme j’ai une conscience professionnelle hors norme, je suis tombée malade en plus les deux week-end prolongés de novembre. Pas de bol pour moi. La sécurité sociale peut me remercier, de même que mon entreprise. Toujours fidèle au poste ! Mais j’avoue, c’est duuuurrrr ! Gérer la semaine avec un bébé malade, l’emmener chez le médecin en urgence… pour tomber soi même malade le week-end. C’est vraiment pas de bol. Chez moi, c’est donc « la malédiction des week-ends ».

Pour mon mari, c’est « la malédiction des voyages« . Oui, je sais cela fait beaucoup de malédiction ! Pour résumer, à chaque fois que je pars en voyage (ou presque), Petit Prince est malade (non, il n’est pas toujours malade). Et qui gère un bébé malade tout seul ? Papa. Je suis partie deux fois ce mois-ci = bébé malade. Heureusement que je n’ai pas d’autres voyages professionnels prévus ce mois-ci…

Quelle solution ? Cher parent désespéré qui me lit, et bien aucune ! Surtout si bébé est en crèche, tu multiplies les chances par 1 000 que bébé tombe malade et ramène des maladies ultra résistantes à la maison… Impossible d’éviter tout ce qui passe. Sauf si bébé a des gènes mutants (on ne sait jamais). Au mieux, appelle au secours les grands-parents pour te dépanner, pendant que tu seras au fond de la cuvette. Pas de bol pour nous, cela ne marche pas. Pas de grands-parents à proximité. Mais comme on est un couple ultra-complémentaire et uni, on a été malade chacun notre tour. Royal !

En tout cas, on survit. Et on prend notre mal en patience car l’hiver commence seulement… Allez, au moins, quant il sera à la maternelle, il devrait être enfin immunisé, non ? Et puis, ça augmente notre dose de courage et nous permet d’être créatif dans de nouvelles stratégies pour soulager, réconforter bébé et dans l’optimisation du nettoyage des « drames ». Bref, parents « super warriors » (mais épuisés quand même).

PS : A l’heure où j’écris, Petit Prince tousse pas mal et le mois de novembre n’est pas terminé… On lance les paris ?

10 réflexions au sujet de « La malédiction des maladies ou parents épuisés ! »

  1. Oh là là, comme ton article me rappel des souvenirs (et pas les meilleurs !). Ma fille est entrée en crèche en septembre 2015 alors qu’elle avait 8 mois. Et comment dire, elle a été malade TOUTE l’année. Elle a eu 3 gastros et a même été hospitalisé une fois à cause du rotavirus (période très sombre de notre vie, j’ai bien cru mourir d’épuisement) et un nombre incalculable d’otites (elles ne sont même pas toutes marqué sur son carnet de santé qui déborde, on a dû rajouter des pages) et quelques rhino (mais à coté des otites et des gastro, c’est de la rigolade!). Du coup elle a eu des dains et on lui a enlevé des végétations. Elle fait toujours des otites mais beaucoup moins et n’a plus mal! ouf !
    Et je touche du bois, pour le moment RAS 😉
    Aller courage, je suis de tout cœur avec toi !

    J'aime

  2. Holàla ma pauvre… c’est là que je bénie qu’il soit en ass mat. Et je me dis que peut être un peu plus grands les gamins se refilent moins les maladies (une fois le stade orale passé) et je croise les doigts pour le passage en collectivité!!!

    En tout cas je t’envoie plein de courage! ! Allez le mois de novembre est presque terminé et qui sait décembre sera peut être merveilleux sans aucune maladie (la magie de Noël?)

    J'aime

    1. Merci 🙂 J’espère bien pour Noël !!! On verra, je ne fais plus de « plans », et puis, quand cela va mieux, l’avantage, c’est que tu as été tellement épuisé pendant les semaines de maladie que cela te donne une impression de vacances ensuite !

      J'aime

  3. Courage ! Je crois que ça finit par s’atténuer. Cette année je peux voir mes nièces sans avoir peur de mourir la semaine d’après; 3 ans et demi et 20 mois (avec immunisation accélérée par la grande soeur ? ).
    Je vous envoie pleins d’ondes positives pour éloigner les malédictions.

    J'aime

  4. Oh pas facile tout ça, vivement le grand froid pour tuer les microbes ou pas. Cela ne doit pas être évident la crèche pour ça, j’avoue qu’on est assez épargné de ce côté avec l’assistante maternelle.
    Bon courage à vous et je vous souhaite un hiver à venir plus reposant en espérant que votre petit chou aura des périodes d’accalmies.

    J'aime

    1. Merci 🙂 Les choses vont mieux depuis deux semaines, mais on verra bien la suite ! Au moins, je me sens en pleine forme maintenant. Cela te donne une impression de tranquilité quand bébé n’est plus malade ensuite 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s