Couple·My job !

Les bons choix de vie ?

Quand nous nous sommes mariés il y a deux ans, nous parlions dans notre discours de mariage du rêve d’avoir des enfants mais aussi de l’importance de faire les bons choix de vie. Je crois que c’était sans aucun doute les deux idées majeures de notre discours. Aujourd’hui, nous sommes mariés depuis deux ans et Petit Prince, du haut de ses treize mois maintenant, a rejoint notre famille. La première partie est donc partiellement réalisée (puisque nous entendons bien avoir un jour un petit deuxième). Mais qu’en est-il de « ces choix de vie » qui vont conditionner notre futur et notre famille ?

Y-a-t-il des bons ou des mauvais choix ? Je m’interroge. Quand je suis revenue de congé maternité, j’ai changé d’emploi et cela a été clairement bénéfique pour moi : j’adore mon nouveau job ! Mais c’est un emploi qui me fait un minimum voyagé et avec des responsabilités qui font que je dois beaucoup m’appuyer sur Monsieur Etoile dans la gestion de notre vie de famille. Alors pourquoi ce choix ? Car je veux progresser, évoluer… afin d’avoir de bonnes opportunités professionnelles à l’avenir. J’aimerai pouvoir quitter Paris pour un job intéressant suite à cette expérience, et je rêve d’une expatriation éventuellement. Cette perspective me parait enrichissante pour notre famille et surtout pour Petit Prince. Je suis bien dans mes baskets dans ce poste, il faut le reconnaitre. Mais est-ce une bonne chose pour notre couple et notre famille ?

FullSizeRender (6).jpg

En effet, Monsieur Etoile fait beaucoup de choses à la maison à cause de ce choix.  Il gère notamment souvent le matin et le soir à la crèche, et me dépanne en cas d’urgence (et part souvent de son propre travail « en catastrophe »). Quand je suis en déplacement, il s’occupe de tout de A à Z. Dans les tâches quotidiennes, il gère plutôt pas mal le linge et les courses. Quant à moi, je me réserve quand même et avant tout la cuisine, les petits rangements du quotidien et souvent la gestion des affaires de Petit Prince (plier, trier les vêtements, estimer les besoins, etc…).

La réalité, c’est que je ne suis pas si bien que cela avec notre fonctionnement en ce moment même si cela peut paraître « équitable ». Peut-être que je lui en demande beaucoup ? C’est dur d’assumer le fait d’être carriériste. Est-ce que je fais le bon choix de mener carrière ? Est-ce que c’est une bonne chose de m’investir dans mon travail et de beaucoup solliciter mon mari ? Je vous rassure, mon mari ne fait pas tout, mais je me répète, j’ai juste l’impression que je lui en demande beaucoup. Déjà que lui n’est pas ultra épanoui dans son job… Je sens qu’il est fatigué, triste, un peu las aussi de gérer mon fichu caractère. Par exemple, je vais l’appeler en dernière minute pour lui dire que ce soir j’ai une « urgence » et qu’il doit finalement aller chercher Petit Prince pour recevoir en retour un « ben ouais » de lassitude, de résignation. Ce n’est pas contre moi au fond. Je sens juste que c’est dur pour lui, car je suis bien consciente que dans cette histoire, il fait beaucoup de concessions pour moi et Petit Prince. A titre d’exemple, il reste dans son emploi actuel principalement par « praticité ». Et oui, un emploi à 10 minutes de la crèche de Petit Prince, c’est royal !

Je m’en veux. Pour lui. Moins pour Petit Prince, car j’arrive à faire la part des choses pour mon fils en compensant avec du home office, en étant très présente les weekends, en me tenant à faire ses petits pots maison, etc… Et puis, je ne travaille pas tard au point de ne pas pouvoir passer du temps avec lui les soirs. Quand je rentre tard, je reste avec lui et dine après son couché. Mais je suis aussi totalement consciente que tout se goupille bien avec bébé, car mon mari est un très bon relai. Je me sens quelque part « redevable » même s’il ne me le fait justement jamais ressentir. Je n’ai pas épousé un « macho man » ! Mais je ne peux m’empêcher d’y penser : je suis la seule femme dans mon service et quand mes collègues masculins me demandent comment je gère la masse de travail, les déplacements… ils me font comprendre que j’ai de la chance d’avoir mon mari. On est d’accord que lorsque les rôles sont inversés, ce n’est pas une chance pour l’homme d’avoir sa femme plus disponible, mais normal ? Je m’interroge. Mais ce n’est pas tellement le sujet ici, même si ce que je raconte, est quelque part étroitement lié à la place des femmes dans notre société.

En résumé, je me sens perdue et tiraillée à la fois sur les choix que je fais. Parce que je pense à Monsieur Etoile, à notre couple et évidemment à notre famille. Cela me fait souffrir de me dire que mes choix – en général et pas que le fait de faire carrière uniquement – peuvent lui être préjudiciables. Et comme, je suis une vraie tête de mule, j’ai tendance à les lui imposer, bien qu’il m’a toujours encouragé dans mes choix et ne m’a jamais limité. Alors j’espère juste que malgré la fatigue, les imprévus, mon caractère… Monsieur Etoile restera mon soutien indéfectible, parce que dans cette histoire, mon mari est quand même d’un exceptionnel soutien. J’espère aussi que nous continuerons à prendre les meilleurs choix de vie possible pour nous et notre famille, et que nous allons dans la bonne direction 🙂 Alors merci d’être là, de penser à nous ; et pardon d’être aussi râleuse et caractérielle si tu passes par ici.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les bons choix de vie ? »

  1. Je crois que ce sont des questions que l’on se pose à un moment donné dans nos vies, on doit faire des choix, prendre des décisions… Tu as l’air d’avoir trouvé un bon équilibre entre vie familiale et professionnelle. Tu as raison de vouloir t’investir dans ce nouveau job d’autant plus que tu penses à l’avenir et à d’autres perspectives pour toute la famille. Et ton job a l’air de te passionner, c’est quelque chose de précieux de nos jours. Seul ton mari peut te dire si la situation lui convient, quels sont ses objectifs professionnels, souhaiterait-il lui aussi changer de job afin de s’épanouir davantage. Essayer de vous accorder du temps à deux afin de parler de tout ce qui te préoccupes et de vous retrouver lors d’un moment de détente loin du quotidien. (Je dis ça mais bébé a un an et on ne l’a pas encore laissé à garder une nuit loin de nous, hum ^^^)

    Mon mari s’investit aussi beaucoup dans la gestion du quotidien même si comme toi les rôles sont partagés. J’ai tendance à me dire que je devrais quasi tout porter sur mes épaules peut être parce que c’est le modèle dans lequel j’ai grandit, et en même temps aujourd’hui, les papas s’investissent davantage.
    Je pense qu’il n’ y a pas de bons ou mauvais choix du moment que vous êtes en accord avec vous mêmes et que c’est le choix qui vous correspond et vous épanouie. Après, il faut que chacun y trouve son compte et si ce n’est pas complètement le cas, il y a peut être des ajustements à faire sans que ce soit forcément renoncer à faire carrière ou tout changer.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire. J’ai grandi exactement dans le même modèle familial et je pense que c’est aussi un peu de là que viennent les sentiments contradictoires 🙂 comme pour toi, n’ayant pas de famille à côté difficile d’avoir des moments à deux. Je pense aussi qu’en effet ce n’est pas facile pour lui car il n’est pas épanoui dans son emploi et se sent obliger de rester pour moi dans celui-ci. Comme je le dis dans l’article, son job est bien pratique pour la gestion de notre famille ! On verra bien mais avec des sentiments et de la communication je ne doute pas qu’on fera les bons ajustements 🙂

      J'aime

  2. Je ne sais pas pourquoi tu as barré ce paragraphe parce que pour moi c’est ça le nerf de la guerre. Tous tes collègues demandent tout ça à leur femmes sans scrupules ! Mais puisqu’on a en tête que c’est du travail

    Aimé par 1 personne

    1. Oups c’est parti tout seul dsl…
      Bref tu as un homme en or et tu en as conscience, c’est très bien ! Le problème serait de prendre tout ça pour acquis. Trouve un moyen de lui montrer que tu apprécies les efforts qu’il fait pour votre famille 😉 peut être un weekend en amoureux ?
      Je compatis pour le caractère de cochons 🙈

      Aimé par 1 personne

    2. Ton commentaire m’a fait rire. C’est souvent vrai ! J’ai barré car c’était ma façon de dire que Monsieur Etoile ne fait pas partie de ces hommes là 😉 Et oui, tu as raison. Il faut que je lui montre un peu plus de choses (au lieu de râler !).

      J'aime

  3. Je suis d’accord avec Flora pour le paragraphe barré 😉
    Sinon, effectivement le principal concerné c’est ton mari. Donc c’est avec lui qu’il faut en discuter plus en profondeur. Car même si comme tu le dit, tu as tendance à lui imposer tes choix, d’une il t’as épousé et je ne vous connais pas bien mais je pense qu’il connaissait tes défauts avant 😉 de deux, rien ne t’empêche d’en discuter après coup avec lui et de rectifier le tir si besoin.
    Mais peut être que ton mari a besoin de trouver un épanouissement en dehors de son boulot?

    J'aime

    1. Oui c’est certain 🙂 on s’est marié au bout de 5 ans donc en effet il me connaissait. Je pense que oui mon caractère n’aide pas mais tu as releve un point intéressant : il lui faudrait quelque chose pour lui.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s