Vie de famille

Les premières vacances de Petit Prince !

Cela faisait un an et demi que nous n’étions pas partis. La dernière fois, c’était lors de mes 5 mois de grossesse. Voici donc un petit résumé de ces deux semaines de vacances avec Petit Prince qui se terminent doucement. Je ne vais pas vous le cacher : les choses ont très mal commencé mais pour mieux se terminer !

Une petite parenthèse en Bourgogne

FullSizeRender (1)

Pendant ces deux semaines, nous avons commencé par la Bourgogne. Nous sommes mon mari et moi, de véritables fans de cette région que nous trouvons magnifiques avec des vins fantastiques; et en plus, ce n’est pas très loin de chez nous en voiture. Alors désolée de vous décevoir… mais c’est quelques jours ont été une catastrophe. Entre disputes, pleurs, bébé anxieux. Pourquoi ? Nous avons fait l’erreur de croire que Petit Prince serait « calme »dans sa poussette comme il y a encore quelques mois… Attention Petit Prince est toujours aussi gentil, sauf qu’il apprend à marcher et qu’il affirme aussi sa personnalité ! Ces vacances ont eu lieu dans un hôtel de charme avec bons restaurants, balade dans les vignes comme principales activités. Bref, c’est entièrement de notre faute car avec du recul, nous avons choisi des vacances tout simplement inadaptées à un bébé de cet âge. En pagaille, voici ce que je note et qui ne nous a pas aidé :

  • Eviter le restaurant qui dure des heures avec bébé – je me souviendrai de ma confusion dans le petit restaurant (étoilé Michelin en plus !) où bébé nous a fait une crise, puis a vomi sur moi car il était en train de s’étouffer avec son boudoir… C’est la première fois que j’étais aussi gênée en public et c’est surtout la première fois qu’il s’est étouffé 😦 Je m’en veux beaucoup pour Petit Prince. La gène passe en second.
  • Une petite chambre d’hôtel dangereuse pour un bébé qui apprend à marcher.
  • Un lit bébé ne respectant pas les normes de sécurité prêté par l’hôtel ou quand bébé se coince toute la nuit entre le matelas et le lit (heureusement que je dormais à côté… sympa les normes sécurité !).
  • Des sorties ne permettant pas à bébé de se dépenser et de crapahuter.
  • Une chaleur insupportable pour un bébé de cet âge (ou quand la météo n’est pas de notre côté).
  • Et pour finir une maman et un papa super angoissés. En même temps, nous sommes partis défaitistes et étions persuadés que cela allait mal se passer ! Comme quoi…

Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu Petit Prince avec les sourcils aussi froncés et aussi nerveux (en fait pas depuis nos histoires de nounou). Voilà. C’était loin d’être le top et nous n’avions qu’une hâte : rentrer bien que nous ayons adoré le lieu, les vignes… Heureusement pour nous la suite de nos vacances a été bien plus réussie !

Pour la première fois la mer, en Normandie

FullSizeRender (3)

Lieu de vacances choisi exprès pour bébé ! Pour nous, il était indispensable de lui faire découvrir la mer mais aussi de limiter le trajet de voiture de notre domicile. Nous avons donc trouvé une petite maison avec tout l’équipement bébé nécessaire et avec une terrasse et vue sur la mer. Bref, sur le papier, parfait pour des premières vacances avec bébé. Et cela s’est confirmé ! Petit Prince s’est épanoui pendant cette semaine. Pourquoi ? Tout simplement, parce que nous avons entièrement respecté son rythme : ses siestes, son dodo du soir, ses moments de jeu… dans un cadre adéquat. Pas de restaurants, mais plutôt un excellent traiteur et le marché de notre petite station balnéaire. Ainsi, pendant cette semaine :

  • Bébé a découvert la mer et il adore. Il aimerait être tout le temps en train de patauger ! Par contre, Monsieur déteste mettre son chapeau et passe son temps à le retirer ! Pourtant il est très joli son chapeau, non ?

FullSizeRender (2)

  • Il a pu crapahuter à sa guise dans la petite maison et continuer ses progrès moteurs (avec quelques bobos au début).
  • Il a adoré nos petites promenades à droite à gauche et n’a fait aucune crise majeure.
  • Je note aussi des progrès dans son intellect : bébé nous répond à sa manière, c’est trop chou.
  • Il a été serein et zen toute la semaine.

Et pour nous, ces vacances ont été plus sereines (forcément !). Nous étions aussi mieux et plus à l’écoute de notre fils. En même temps, j’ai appréhendé pour ma part, ses vacances dans un autre état d’esprit que notre trip en Bourgogne. J’avais choisi le lieu vraiment en fonction de bébé et je « savais » avant de partir que tout se passerait bien. Alors bien sûr, il n’y a pas eu de découvertes pour nous, pas de visites ultra intéressantes de lieu ou autre, car nous connaissons déjà la Normandie, mais au moins, les vacances ont été zen et nous nous sommes reposés. Et puis, c’est 1000 fois mieux de voir son bébé heureux et bien !

Donc pour l’année prochaine, c’est noté ! Nous referons le même type de vacances dans une petite maison afin de suivre son rythme 🙂

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les premières vacances de Petit Prince ! »

  1. Ah la la j’ai connu ca aussi les situations où tu te rends compte au dernier moment que ca ne va pas le faire parce que ton bébé a grandi et ne se comporte plus comme tu l imaginais ! Nous avons eu aussi ce genre de loupés dans nos sorties ou vacances si ca peut te rassurer. Mais comme toujours on apprend et vous avez réussi à passer une excellente deuxième semaine, c est ce qu il faut retenir 🙂 .

    Aimé par 1 personne

  2. Décidément la Bourgogne c’était « the place to be » !!! Nous aussi on a beaucoup aimé mais on était en amoureux donc pas de problèmes de bébé 🙂
    C’est pas facile de savoir quoi tenter avec un tout petit. C’est sympa que la seconde semaine ait été plus reposante.

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne sais pas si c’est Chat-mille qui fait la publicité mais j’ai aussi l’impression que la Bourgogne est la destination trendy de l’été ! Tout est bien qui finit bien 😉 Vous saurez pour la prochaine fois.

    J'aime

  4. J’ai eu un peu la même analyse que toi. Après un week end en fin de printemps pas facile (vraiment pas facile…) pour les vacances j’avais limité au max les situations à risques. Au final ça s’est bien passé mais effectivement fini les restos le soir car monsieur s’endort à 19h30 (et pas dans la poussette mais dans un lit au calme uniquement) et on respecte ses temps de sieste sinon on se récupère un bébé fatigué et ingérable…

    Après je me dis que ce n’est qu’un temps et qu’en grandissant il gérera de mieux en mieux les changements ponctuels.. Mais comme toi j’en ai conclu pour l’année prochaine que la location de maison était le plus pratique pour le moment. On repartira dans de jolies hôtels plus tard!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, le sommeil ! Je vis cela avec la crèche en ce moment. Je pense aussi que c’est l’âge. Quand bébé commence à crapahuter, il se fatigue plus vite et le manque de sommeil le rend plus irritable. Nous, on hésite pas à prendre parfois 30 minutes pour l’endormir. On est assez intransigeant là-dessus (mais on le laisse jamais pleurer), et cela marche. On a un bon rythme à la maison. Malheureusement un peu cassé par la crèche, ces derniers temps 😦

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s