Bébé·Vie de famille

Cette génération de nounous « portable »

Tu te souviens de mon article sur la difficulté d’accueillir chez soi une nounou,  personne étrangère à ta famille et qui intervient dans la vie de la personne la plus précieuse à tes yeux ? Si je refais surface aujourd’hui avec ce sujet, c’est que les choses ne se sont pas passées exactement comme nous le désirions avec son papa. Le sujet est très douloureux, par conséquent, je fais le choix de l’aborder avec beaucoup de pudeur, et je ne veux pas rentrer dans les détails de ce qu’il s’est passé.

Parents bienveillants que nous sommes, nous étions persuadés que tout se passerait bien; que cette personne prendrait soin de Petit Prince et surtout contribuerait à son équilibre. Sache que cette personne ne fait plus partie de notre famille aujourd’hui et que j’ai découvert, ce que c’est VRAIMENT que d’avoir mal pour son enfant.

« Je ne veux pas d’une de ces nounous qui ne surveillent pas les enfants au parc »

Grand classique dans les parcs parisiens que ces nounous qui discutent entre elles et qui ne surveillent pas nos petites têtes blondes ! Dans le même genre, j’ai vu une nounou élever la voix contre les enfants, une autre mettre deux petits dans une poussette simple…, et surtout combien de nounous sont au téléphone pendant qu’elles s’occupent des enfants. Attention je ne parle de deux, trois minutes de conversation… mais d’une utilisation bien plus abusive. Je vois bien évidemment cette situation dans la rue lorsque la nounou sort les petits, mais j’ai aussi déjà pris en flagrant délit mon ex-nounou à domicile. En soit, ce n’est pas si grave un coup de téléphone, sauf que quand c’est toute la journée, cela devient problématique ! Oui, c’est malheureux à dire : nos nounous sont une génération « portable ». Pour elles, le boulot est plutôt sympa surtout si les bébés gardés sont calmes, et puis pas de pression : les employeurs, en l’occurrence nous les parents, nous ne sommes pas là pour surveiller. Chaque nounou est donc juge de faire finalement ce qu’elle désire.

Jeunes parents que nous sommes, nous sommes naïfs au point de croire que notre nounou ne sera pas comme cela, et qu’elle sera la perle que nous attendions. Combien de personnes de notre entourage nous ont déjà dit qu’ils ne voulaient pas de ces nounous qui discutent entre elles au parc sans un regard pour surveiller les enfants ? Certes… Je pense que oui les perles existent, mais combien y-a-t-il de perles à côté des « nounous portable » ? Force est de constater que nous n’avons pas tous la chance d’avoir une perle.

Etre conciliant envers la personne qui s’occupe de ce qu’on a de plus cher ?

Faire garder son enfant, c’est stressant. En tant que jeunes parents, on désire que tout se passe bien, car sinon cela pourrait impacter l’enfant si les relations sont mauvaises entre les parents et la personne qui le garde. C’est bien pour cela que les parents sont conciliants : « ce n’est pas grave si ma nounou fait ceci, cela … tant que mon enfant sourit et est contente de la voir ! » Malheureusement (trop?) de parents ferment les yeux sur ce que peut faire la nounou. Cela les arrange peut-être de ne pas ouvrir la boîte de Pandore ?

Et puis, pourquoi la nounou mentirait ? Si elle dit que la journée s’est bien passée, c’est qu’elle s’est bien passée, non ? Mon bébé sourit donc c’est que tout va bien ? Oui, au début, j’ai été ainsi. J’étais conciliante. Je me disais que les choses que je voyais, étaient normales puisqu’il faut un temps d’adaptation et que notre nounou ne pouvait que s’améliorer et s’attacher à Petit Prince avec le temps. Les gens me disaient aussi que cela venait peut-être de moi, que je n’arrivais pas à lâcher du leste et à faire confiance. Sauf que l’instinct maternel est plus fort que tout, que je connais mieux Petit Prince que quiconque. Mettre la faute au changement de comportement de notre bébé sur la crise des sept mois – peur de l’abandon chez l’enfant pouvant rendre l’enfant plus nerveux – n’explique pas plus que cela l’anxiété que j’ai vu apparaitre chez mon enfant (et malheureusement confirmée par notre pédiatre).

FullSizeRender 2

Arrêter de ne rien dire !

Et le jour, où l’on demande des explications : c’est le drame. « Je me sens mal. La maman de Petit Prince ne me fait plus confiance. Vous m’accusez de quoi ? D’être maltraitante ? » Mon « ex-nounou portable » n’a rien compris. Ce n’est juste pas ce que j’ai envie pour Petit Prince ! Je ne veux pas d’une personne qui est sur son téléphone toute la journée, qui ne sort pas Petit Prince quotidiennement dehors, qui reste assise dans le canapé à ne rien faire pendant que Petit Prince joue tout seul sur son tapis… Je ne veux pas d’une personne qui ne change la couche de mon fils qu’après les repas même si elle est pleine depuis une heure ou deux parce que dixit « vous m’aviez dit que vous changiez généralement la couche à ce moment là ». Mais ma bonne dame, c’est que Petit Prince ne fait pas caca à heure fixe ! Faut-il en rire ou en pleurer ?

Bref j’ai dit au revoir à cette nounou qui comme tant d’autres, ne fait pas ce métier par vocation, mais juste parce que c’est un job plutôt sympa pour un salaire honnête surtout si on tombe sur une famille gentille qui n’ose rien dire et sur un bébé gentil. Je ne pense pas que Petit Prince va regretter cette « nounou portable », qui n’avait pas d’étoiles dans les yeux quant elle le gardait, et qui m’a paru négligente, uniquement affectueuse « par intérêt », histoire de réussir à faire sourire Petit Prince devant ses parents matin et soir. Oui, je le reconnais mes propos sont très durs, mais témoignent de la douleur que je ressens. Je pense que beaucoup de parents ne disent rien et connaissent cette situation, car en région parisienne, c’est la guerre pour avoir la place en crèche, la bonne nounou…  Oui, c’est dur d’avoir un mode de garde de qualité ! Dans cette épreuve, nous avons pu confirmer nos doutes rapidement et faire le nécessaire notamment grâce au télé-travail qui m’a permis d’écouter aux portes et à quelques visites surprises de mon mari le midi.

Je suis donc sans mode de garde fixe à ce jour et je me bats pour Petit Prince, car Petit Prince mérite bien mieux qu’une « nounou portable » qui a eu des comportements douteux et qui ne lui a même pas jeter un dernier regard lorsqu’elle nous a quitté. Quant il s’agit de son enfant, il n’y a pas de place pour le doute. Nous avons fait le choix de ne pas rester avec ce doute, et nous réparons actuellement ce que cette « nounou portable » a fragilisé chez notre tout petit et a abimé dans nos coeurs de parents.  Je suis tellement reconnaissante en notre pédiatre qui m’a cru et qui a bien confirmé que mon instinct maternel ne s’était pas déclenché pour rien. Et aujourd’hui, je prie mon ange gardien pour qu’il m’aide à trouver la meilleur solution possible pour Petit Prince…

Publicités

6 réflexions au sujet de « Cette génération de nounous « portable » »

  1. On ressent bien encore toute ta douleur dans cet article… Et je me rends compte de la chance que j’ai avec ma place en crèche, même si les virus et les microbes sont là, j’ai une confiance totale dans l’équipe, aucun doute, et c’est vraiment le plus important. Je crois savoir que désormais tu as trouvé aussi une solution qui vous convient vraiment, j’en suis vraiment heureuse pour toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 Oui a priori, nous avons trouvé la bonne solution, mais je t’avoue que j’ai du mal à faire confiance pour le moment. A suivre, en espérant que mon état d’esprit sera meilleur dans quelques semaines…

      J'aime

  2. Je viens seulement de voir que tu avais un blog (…) et je tombe sur cet article presque directement, qui me fend le coeur pour toi.
    Je sais que vous êtes en bonne voie pour une solution mais ça a dû être si difficile de voir Petit Prince dans cette situation. Tu as à 100% raison : pas de doute ni de pitié quand il s’agit de son petit bout !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 Je te rassure les choses ont évolué dans le bon sens. Au début, les choses ont été difficiles à accepter. Dur de se dire qu’on s’est planté quand cela concerne son enfant. Mais c’était un mal pour un bien ! Je compte bien écrire des articles sur le sujet sur DMT 🙂

      J'aime

  3. Je suis actuellement dans la même situation. Mes enfants sont plus grands (4 et 7 ans) mais me disent que leur nounou passe son temps sur son téléphone, au parc et à la maison et qu’elle ne veut pas jouer avec eux en leur expliquant que son travail est avant tout de les surveiller. Mais j’imagine mal comment elle peut les surveiller au parc en passant son temps assise sur un banc à regarder don téléphone. J’aimerais donc savoir comment tu as fait pour licencier ta nounou. Penses-tu que ceci soit considéré comme une faute? je vais essayer de lui en parler mais si jamais la situation ne s’améliore pas et que je suis amenée à vouloir me séparer de ma nounou, j’aimerais éviter de me retrouver aux Prud’hommes pour licenciement abusif.
    Merci donc par avance de ton avis.

    J'aime

    1. Je suis désolée de lire ton commentaire. Nous avons fait une rupture conventionnelle qu’elle a acceptée. Le risque, c’est qu’elle aurait pu refuser et là nous l’aurions licencié (cela décale cependant d’autant plus la fin de contrat dans ce cas). Je voulais éviter en effet un licenciement pour me protéger des prudhommes, même si nous avions quand même deux, trois éléments pour la licencier pour faute grave. Essaye de voir en fonction de ce qui est écrit dans le contrat de travail. Par exemple, elle ne m’avait pas averti expressément quand Petit Prince avait été malade alors que c’était marqué dans le contrat de travail de nous prévenir immédiatement. Sinon j’avais contacté le FEPEM pour m’aider.Bon courage en tout cas ! Ce n’est pas évident comme situation.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s