Bébé·Vie de famille

Chaque maman a ses soucis… ou la plagiocéphalie de Petit Prince

Aujourd’hui, nous avons eu notre « ènième » rendez-vous chez l’ostéopathe avec Petit Prince.

Et oui, à 4 mois, petit bout a déjà eu 20 séances de kinésithérapie et au moins 5 d’ostéopathie. Enorme, non ?

Depuis ses un mois et quelques, nous nous battons contre un mal qui devient très sournoisement visible : la plagiocéphalie (plus communément connu sous le nom de tête plate). Pourquoi une bataille ? Cela exige de stimuler bébé en permanence du côté opposé où le mal est installé. Je me réveille même maintenant plusieurs fois par nuit pour basculer sa tête du bon côté… car la seule solution est de ne plus mettre de « pression » sur le côté aplati.

Voici quelques mots sur notre parcours du combattant (car oui, s’en est un qui n’est pas encore fini !).

Petit Prince et son torticolis


Notre fils est un bébé adorable, plutôt facile, qui a fait ses nuits assez rapidement, pas de RGO en vue, bref les choses roulent lors de la première visite chez le pédiatre. Or celui-ci détecte très vite un torticolis et nous prescrit ainsi 15 séances de kinésithérapie en nous disant qu’il n’y a rien d’urgent. Bébé a beaucoup de mal à tourner la tête à gauche. Le torticolis provient sans doute de sa position dans mon ventre ou de l’accouchement qui a été un peu (très, très, très) long. En bonne maman naïve et toute jeune, je ne m’affole pas. Je fais confiance au corps médical, et je commence doucement les séances de kinésithérapie avec un kinésithérapeute pas très zélé (et qui en plus fait pleurer Petit Prince).

Petit aparté : Les solutions pour éviter l’apparition de la plagiocéphalie sont principalement de stimuler très tôt bébé des deux côtés la journée, et la nuit d’alterner chaque jour la tête à droite / gauche ou au centre. Bien sûr, il convient de régler aussi d’éventuels problèmes tels que le torticolis.

Or lors du rendez-vous suivant chez le pédiatre, à deux mois : c’est le drame. La plagiocéphalie est déjà venue s’installer sournoisement. A part être contrarié, le pédiatre ne me conseillera rien de plus que de continuer la kinésithérapie. Je reste zen. On a le temps encore de rattraper, non ?

Comment j’ai vu la plagiocéphalie s’installer de manière impuissante…


Entre deux et quatre mois, nous continuons activement les séances de kinésithérapie et aussi d’ostéopathie, mais ça ne suffit pas. Dans les cas légers, l’ostéopathie peut vraiment aider ! Dans notre cas, malheureusement, la plagiocéphalie s’étale et se dégrade, sans doute parce que le torticolis a du mal à partir. Son cou le gène. Petit Prince devrait ne plus du tout poser sa tête sur le côté aplati pour avoir la chance que celui-ci se regonfle.

Entre temps, j’ai changé de kinésithérapeute (que je trouve vraiment adorable et plus impliqué que le premier), mais aussi de pédiatre en espérant être davantage soutenue sur ce sujet. Mauvaise pioche pour le pédiatre. A part, me recommander de le faire dormir de côté la nuit et de nous faire comprendre que c’est « plus ou moins de notre faute », car soi-disant nous ne le stimulons pas assez (c’est certain qu’il voit ce qui se passe chez nous tous les jours…), il ne nous aide en rien.

La plagiocéphalie est a priori loin d’être un vrai problème de santé si j’écoute mon médecin… Sauf que pour Petit Prince, le problème commence à être sévère avec un début de décalage des oreilles (Elephant man, bonjour…). Je refuse le discours disant que ce n’est « qu’un problème esthétique ». Certes la forme de la tête peut s’améliorer une fois que bébé tient assis, mais dans les cas sévères, ça ne part jamais totalement. J’ai fait le tour des forums, je me suis documentée, et oui je suis devenue une pro du sujet !

Voici une petite photo de sa tête. On ne voit certes pas grand chose, mais c’est trop difficile pour moi de montrer un peu plus sur la réalité de sa petite tête déformée.

IMG_2575

Entre tristesse, désarroi, et colère face à l’indifférence des pédiatres


Notre pédiatre ne veut plus donner de séances de kinésithérapie que nous payons maintenant de notre poche, car il manque encore à Petit Prince quelques degrés pour tourner la tête totalement à gauche. De plus,  comme je le disais ci-dessus, le pédiatre rejette la responsabilité de cette situation sur nous, les parents. Très honnêtement, on passe nos journées à le stimuler et je me réveille la nuit. Nous ne pouvons pas faire beaucoup mieux ! De plus, pour lui, ce n’est qu’un problème esthétique. Cependant il est avéré qu’une plagiocéphalie installée et sévère peut entrainer des problèmes de développement cognitif et moteur.

Bref, je ne veux pas être désobligeante vis-à-vis des professionnels que nous avons vu. Mais j’en veux très certainement au corps médical qui a vu les choses s’installer, et ne m’a pas assez orienté et alarmé, toute jeune maman que j’étais… Je n’ai trouvé qu’un peu de réconfort en dialoguant avec mon ostéopathe et le kinésithérapeute qui m’encouragent et nous soutiennent, mais ça ne suffit pas pour résoudre les choses !

Et la suite ?


Petit Prince vient d’avoir quatre mois. J’ai pris les choses en main : je vois un pédiatre spécialisé sur ce problème très prochainement et je pense que nous ne pourrons plus échapper à une orthèse crânienne (casque en plastique et mousse qui permet de remodeler le crâne). Autant commencer tôt pour remodeler au mieux sa tête. Le début de traitement se fait idéalement vers 5-6 mois, car la tête est encore bien malléable. En quelques semaines seulement, les résultats peuvent être impressionnants. Donc relativisons un peu, c’est parfait niveau timing !

Néanmoins, j’ai très mal au coeur. Moi qui suit de nature plutôt positive, je reconnais que j’ai du mal à me rassurer, car j’ai un peu peur de ce traitement qui est impressionnant. Je m’en veux d’avoir été une jeune maman naïve qui a fait confiance à des pédiatres indifférents. Nous sommes dans un pays où ce problème n’existe pas ou est du moins réduit à un simple soucis esthétique, ce qui est loin d’être le cas en Amérique du Nord ou dans les autres pays européens…

Ceci dit, il faut voir le bon côté des choses : on réagit vite et mon mari me suit à 100% dans cette démarche (qui n’est pas remboursée par la sécurité sociale !).

On va y arriver, et mon Petit Prince aura ensuite une petite tête toute belle sans torticolis 🙂

En tous les cas, si mon expérience peut sensibiliser ou donner un peu d’espoir – de courage à de jeunes parents dans notre cas qui se posent des questions, j’aurai tout gagner.

22 réflexions au sujet de « Chaque maman a ses soucis… ou la plagiocéphalie de Petit Prince »

  1. Je comprends totalement tout ce que tu décris, le doute face au discours incohérent des professionnels, une personne qui me dit que ce n’est rien et que ça va s’arranger, l’autre que c’est le drame, et moi qui ne savais plus à qui faire confiance au milieu… C’est exactement ce que j’ai ressenti concernant le pied de Pierre (et moi non plus je n’ai à l’époque montré de photo à personne avec son plâtre). Mais je suis très optimiste car vous êtes des super parents, vous allez assurer une prise en charge optimale et d’ici quelques semaines ce ne sera plus qu’un vilain souvenir !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire et tes encouragements 🙂 Oui, c’est vrai que ce n’est pas facile de se faire la bonne opinion surtout quant on entend des discours très différents à droite à gauche. Maintenant qu’on a pris la décision de le traiter comme tu dis, nous sommes sur la bonne voie 🙂 🙂

      J'aime

  2. Je trouve également ta réaction très saine.
    Mon neveu a eu un torticolis et une début de plagiocephalie. Par contre, je pense qu’il a eu une très bonne ostéopathe et une très bonne kiné qui ont aidé à corriger le problème avant que les choses soient irrémédiables.
    Je suis certaine que vous avez réagi à temps et que ce petit bonhomme retrouvera une jolie petite tête toute ronde rapidement. Bon courage les médecin peuvent parfois être complément à côté de la plaque.

    J'aime

    1. Merci pour tes encouragements 🙂 Je confirme ! Je suis très en colère contre les pédiatres qui ont vu les choses s’installer et qui ne nous ont pas sensibilisé assez tôt. Tout se joue avant deux mois a priori pour traiter une plagio naissante !

      J'aime

  3. Comme l’a dit ma soeurette (Pititefleur), le choupi a eu comme ton fils un joli torticolis et un début de plagiocéphalie. Je me suis rendu compte assez vite qu’il ne tournait pas la tête d’un côté et je trouvais qu’il y avait un côté plus bombé que l’autre. J’ai demandé à mon pédiatre un nom d’ostéo et j’ai fait une dizaine de séances avec elle entre les 2 mois et les 6 mois du choupi. Sauf que le torticolis ne passait pas complètement, du coup l’ostéo m’a conseillé de rajouter des séances de kiné pour vraiment le débloquer. Mon pédiatre m’a fait une ordonnance et nous voilà parti pour la kiné. Pour le coup, je trouve que la kiné lui a fait énormément de bien (tête + motricité en générale) et je ne regrette pas de l’avoir fait. En plus le choupi adorait sa kiné. Il était toujours super calme et souriant avec elle.
    L’ostéo m’avait dit que souvent les pédiatres voient trop tard la plagiocéphalie et que du coup après c’est beaucoup plus galère pour la traiter.
    J’espère que cela va s’arranger pour ton fils.

    J'aime

    1. On y travaille en tout cas 🙂 c’est bien si les médecines douces ont pu l’aider ! Nous, c’est certain que ça ne suffit pas, mais il nous reste toujours la solution de l’orthese crânienne. Je viens de prendre RDV !

      J'aime

      1. C’est quand même dommage d’en arriver à cette solution alors que ça aurait pu être évité. Après en regardant les bébés autour de moi, je me rend compte qu’il y a de plus en plus de plagiocéphalie et que ce n’est pas toujours traité en plus.

        J'aime

  4. En voyant ton article j’ai de suite repensé à notre expérience sur le sujet avec notre grande de 6 ans.
    Torticolis congénital repéré des le premier mois et on nous a de suite dirigé vers de la kinésithérapie et ostéopathie. Et franchement nous avons eu beaucoup de chance d’avoir trouvé un ostéopathe spécialisé dans les enfants et nous a très bien conseillé et un bon kiné.
    Utilises tu un cale bébé triangulaire? C’est parfait pour maintenir le bébé lorsque tu le couche sur un côté et d’ailleurs notre fille l’a utilisé jusqu’à ses 7 mois par contre j’ai eu du mal à le trouver…
    Du coup quand nos jumelles sont nées j’ai utilisé un cale bébé triangulaire d’office alors qu’elles n’avaient rien du tout juste pour anticiper d’éventuels soucis.
    Tu stimule ton bébé et tu fais très bien et fait pas attention aux remarques de ceux qui te disent le contraire. D’ailleurs je me demande si c’est pas plutôt eux qui ne font pas ce qu’il faut…
    En tout cas courage il n’y a pas de raison que ça ne s’arrange pas.

    J'aime

    1. Oui,nous l’avons mais je n’ose plus trop l’utiliser. Bébé est tonique et risquerait de se mettre sur le ventre la nuit maintenant ! Je suis d’accord avec ce que tu dis. Il faut mieux savoir mettre de côté certains discours et faire ce que « l’on sent ».

      J'aime

      1. Je tiens à te rassurer avec ce cale bébé car sa forme triangulaire fait qu’il maintient vraiment bien bébé et même s’il bouge. Perso cela me rassurait beaucoup car justement ma fille ne pouvait pas se retourner sur le ventre et restait bien maintenue toute la nuit.
        Peut être l’utiliser seulement pour la sieste pour commencer je t’assure c’est vraiment efficace.
        Tu va croire que j’en fais la promo 😉 mais c’est juste que ça avait tellement bien fonctionné pour nous qu’il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas pour vous.

        J'aime

  5. Courage je sais à quel point on peut être désemparée face à un corps médical qui reste sourd à nos problèmes ou les minimises.
    Tu es une super maman et je ne doute pas que bientôt ton petit bout aura une joli petite tête toute ronde!

    J'aime

  6. Bon courage pour tout ça,en effet il vaut mieux prendre en charge assez tôt,comme tu dis à chacun ses soucis, pour l’anecdote, on m’avait parlé de plagiocéphalie pendant ma grossesse l’an dernier donc c’était l’un des points que j’ai scrutés au début et le mien dormait si peu (RGO) et bougeait tellement que rapidement on m’a dit « au moins il n’aura pas la tête plate… »,
    les premiers mois c’est vraiment beaucoup d’émotions et d’angoisse mais après ce sera des petits gars au top 😉

    J'aime

  7. Bonjour. Je ne sais où vous en êtes de vos rdv mais un de mes jumeaux a eu le même problème du fait d être resté deux mois en néonatalogie.
    Le pédiatre de la néonat m’a recommandé de la kiné et de l osteo. Les infirmières lui avait mis une petite couronne sous la tête pour éviter l’appui. Le kiné nous en a fait une nouvelle quand sa tête a grossi. Aujourd’hui il a un an, mais ça ne se voit plus beaucoup. Il avait pourtant une plagio importante et le même problème de positionnement des oreilles. Nous avons eu de la chance de tomber sur une équipe attentive à ce problème alors qu’au vu des problèmes de santé plus grave liés à la prématurité de mes enfants, ils auraient pu considérer la plagio comme secondaire.
    Bon courage à vous

    J'aime

    1. Bonjour, les choses avancent positivement. Nous avons mis en place un traitement par orthèse mais je n’ai pas encore assez de recul pour en parler. En effet, les médecins sont très vigilants pour les jumeaux (j’ai une amie qui a été dans ce cas), et c’est bien d’avoir réagi aussi rapidement. Les médecins ont eu une très bonne réaction qui a pu éviter un traitement plus lourd ou une déformation qui reste très visible 🙂

      J'aime

  8. Je laisse un commentaire tardif mais ma fille a eu aussi un torticolis et un début de plagiocéphalie. Heureusement notre pédiatre a détecté très rapidement le problème et à un mois on commençait les séances chez le kiné. On en a fait 13. 13 séances horribles où ma fille ne faisait que pleurer. Des hurlements incessants pendant 30 minutes à chaque fois. Le kiné était plutôt doux mais ma fille a toujours détesté qu’on lui touche la tête et en plus elle ne devait pas comprendre ce qui lui arrivait. Bref, le torticolis s’est arrangé progressivement et nous avons convenu d’arrêter les séances avec le kiné qui nous a dit que comme notre puce était très curieuse, elle tournerait sa tête d’elle-même pour voir ce qu’il se passait autour d’elle. Effectivement, c’est ce qui est arrivé. Plus de torticolis et sa tête s’est bien arrondie du côté qui était auparavant plus plat. Aujourd’hui elle a 21 mois et on ne voit plus rien. En plus, avec ses cheveux qui ont poussé, il n’y a plus de traces, mais moi je sais. Et je ne peux pas m’empêcher de culpabiliser car je n’ai pas du tout remarqué le problème au départ. Je sais aujourd’hui qu’elle n’en souffrira pas mais cela restera pour moi un très mauvais souvenir. J’espère que cela s’est arrangé pour Petit Prince, notamment avec son orthèse. 🙂

    J'aime

    1. Tu es tombé sur des professionnels très réactifs et c’est vraiment chouette. Ce problème n’est pas systématiquement pris au sérieux. Petit Prince n’aimait pas trop non plus la kiné (on a fait plus d’une trentaine de séances…). Aujourd’hui, les choses vont mieux. Il reste un léger méplat qui devrait partir avec le temps. L’orthèse a considérablement aidé 🙂

      J'aime

  9. Bonjour,
    Je me retrouve parfaitement dans ton article ! Ma petite puce a un torticolis détecté 2 semaines après sa naissance (elle a 3 mois et demi).
    On a fait 3 ostéos différents et de la kinésithérapie (qu’elle continue, bien que ce ne soit pas a un rythme effréné…1 fois/10 jours)
    Comme toi j’ai écumé les forums et blogs et comme toi ma pédiatre ne me prends pas au sérieux (ça va se remettre tout seul).
    Notre kiné aussi me prend également pour une barge, et le discours à été très différent d’un ostéo à l’autre…

    Du coup mon conjoint n’était pas vraiment sensibilisé (faisant confiance aux médecins et kiné).

    J’ai tout de même pris RDV avec le pédiatre spécialisé dans la plagio samedi dernier et conclusion : 12 mm d’asymétrie (ce qui place ma fille à la limite du sévère). En sachant que cela fait un mois que je la latéralise pendant les siestes (impossible la nuit, elle bouge trop même avec un cale bébé triangulaire, en journée je peux surveiller et la remettre). Elle est aussi devenue une guerrière sur le ventre. Je trouvais déjà qu’il y avait du mieux. Donc cela devait être pire avant.
    Mon conjoint à enfin pris la mesure des choses et me soutient maintenant à 100%

    Nous revoyons le célèbre pédiatre dans un mois pour faire le point (je continue le repositionnement, en espérant résorber une bonne partie de la plagio). Nous avons déjà pris RDV pour l’orthèse (car il y a 2 mois d’attente).
    Je suis super contente d’avoir pu m’arranger avec mon employeur pour prolonger mon congé maternité avec mes CP. Je ne reprends que début janvier et cela me soulage de gérer le repositionnement de ma fille moi-même.

    Maintenant c’est le torticolis qu’il faudrait arriver a éradiquer… J’ai la conviction profonde que sans résolution de ce problème, la plagio ne sera jamais très loin. Notre pédiatre (qui me prends pour une folle à parler d’orthèse) vient de nous signaler qu’il y aurait peut être un problème de hanche chez ma fille, qui expliquerait éventuellement le torticolis… Réponse en janvier lors de la radio.

    J'aime

    1. Bonjour, j’espère que les choses vont avancer dans le bon sens et rapidement ! Pour notre part, le torticolis est parti un mois après la pause de l’orthèse avec deux séances de kiné par semaine. Dès le premier mois, nous avions gagné 0.8 mm sur l’asymétrie. Pour le docteur en question, c’était évident que l’asymétrie entretenait le torticolis, et c’est vrai qu’en cas d’asymétrie sévère, cela me parait cohérent. La tête déséquilibrée entretient le torticolis ! Je sais que c’est contrariant, fatiguant, stressant, avec une surveillance accrue, des aller-retours, mais vous avez raison de vous battre. Petit Prince a maintenant 15 mois, et ce qui restait après le traitement par orthèse continue à évoluer dans le bon sens (l’asymétrie entre ses oreilles diminue de mois en mois et les 0.6 mm d’asymétrie qui restaient après traitement, s’atténuent de plus en plus). L’orthèse a permis de mettre en place la bonne « mécanique ». Bon courage pour tout !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s